wp727a0ad8_0f.jpg
wp58c56caa.png
wp932ab259.png
wp932ab259.png

Association Européenne de

Médecine Esthétique et de Diététique

FORMATIONS ET STAGES  

wpd8f17c6f.png

Ce site ne comporte aucune publicité et n’a donc pas de ressources financières             © 2009 A.E.M.E.D          Site créé par Dr.METANOMSKI

wp289e3adf.png
wp5e8ecf41.png

LA MÉTHODE DE TRAVAIL

 

 Rappelons que la technique d'autogreffe repose sur le prélèvement de petits cylindres ou cubes de cuir chevelu d’un diamètre de 1 à 4 mm. et comportant la tige du cheveu avec sa racine ou bulbe. Ce prélèvement a lieu dans le territoire occipital (zone donneuse) qui est une zone où les cheveux ne sont jamais atteints par le processus de calvitie car ils sont programmés génétiquement pour pousser toute la vie. La conséquence majeure de ce dernier point est que ces cheveux transplantés gardent leur pouvoir génétique initial (OKUDA, TAMURA, ORENTREICH).

 

 Les équipes sont souvent composées d'un médecin pratiquant la microgreffe et de 2 à 3 infirmières, spécialisées dans cette activité.

 

  Afin de réduire le nombre de manipulations en même temps que la durée et le coût de ces interventions, une nouvelle approche instrumentale est apparue permettant de simplifier au maximum cette chirurgie tout en implantant davantage de greffons durant une même séance.

 

  L’ intervention esthétique est réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locale après un bilan préopératoire traditionnel simple. Elle nécessite la présence de 2 à 3 opérateurs qui assurent le prélèvement postérieur et la découpe des implants en mini-greffons.

   Le prélèvement des implants de 1 à 5 cheveux avec leurs racines est effectué sur une ligne reliant globalement les deux oreilles au niveau occipital; ce prélèvement se fait de 2 façons :

  • soit en prélèvement direct par l’ utilisation d’un drill rotatif avec aspiration; le greffon est alors aspiré puis ré-injecté dans le même temps opératoire par un des opérateurs au moyen d’ une pièce à main d’implantation. Cette méthode est maintenant délaissée par l'ensemble des équipes chirurgicales compte tenu d' un aspect parfois "mité" de la zone de prélèvement après cicatrisation.
  • soit par la technique des bandelettes calibrées. Les bandelettes obtenues sont ensuite, après dégraissage, découpées par des instrumentistes à la loupe et au besoin au microscope - APPAREIL VISION MANTIS ELITE (x6) - afin d’obtenir des greffons de 1.2 à 1,6 mm et ce en grande quantité (de 300 à 1500 greffons). Chaque greffon comporte entre 1 à 5 cheveux ce qui permet de ré-implanter environ 1000 à 5000 cheveux en 3 à 4 heures.

  Les découpes postérieures se font au mieux avec un appareil de radiochirurgie haute fréquence ELLMAN SURGITRON assurant rapidité et, surtout, efficacité, hémostase et excellente cicatrisation.

La transplantation se fait MANUELLEMENT greffon par greffon, en conservant l'orientation des cheveux.

 

   Les sites receveurs auront été préalablement préparés par des fentes à l’ aide d’ une aiguille SWAN-NORTON et NOKOR. L’implantation se fera alors de proche en proche.

 ACTUELLEMENT, cette technique à fentes ( les greffons sont "glissés" dans la fente ainsi créée) assure une excellente cicatrisation sans cicatrice des implants posés et un excellent maintien du greffon. L' intervention n'en n'est que plus rapide en permettant la pose d'un nombre un peu plus important de greffons.

wpc2671dd1_0f.jpg
wp105ebc26_0f.jpg
wpc63428d7_0f.jpg

LES RESULTATS

 

  Les suites opératoires sont simples et la reprise d’ une activité professionnelle immédiate, sans arrêt de travail. Après une chute naturelle initiale du cheveu réimplanté (non obligatoire et moins fréquente lors de l’utilisation des fentes), ceux-ci repousseront définitivement au bout de 3 à 6 mois.

 La présence d’une cicatrice postérieure, peu visible car masquée dans la chevelure, nécessitera parfois le port d’un bandage pendant 24h. Le faible traumatisme occipital permet en outre de pouvoir ré intervenir rapidement (3 à 6 mois) afin de réaliser une deuxième série de greffes si la surface à corriger est trop importante.

 

LES INDICATIONS

 

   Les indications de cette technique de réimplantation par autogreffe capillaire sont nombreuses. Elle permet

d’assurer le traitement de la calvitie (à coupler au besoin avec des interventions d’ extension ou de lambeau) mais aussi (et surtout) des alopécies localisées incomplètes du sujet jeune. Notons son intérêt certain dans la correction de cicatrices alopéciques post-traumatiques ou iatrogènes (lift). Plus complexe chez le sujet à peau noire compte tenu du caractère crépu du cheveu, cette technique reste parfaitement réalisable avec des résultats spectaculaires de part le pouvoir couvrant du cheveu crépu.

  Cette technique, maniée avec dextérité par une équipe rompue, assure la réimplantation définitive et rapide à moindre coût d’ une quantité importante de cheveux sans altérer la qualité des résultats esthétiques et sans risque de rejet. Sa simplicité de mise en place autorise la répétition sans risque des séances de micro transplantation si la surface à greffer est trop importante.

 

LES PRIX

 

  Compter en moyenne de 2000 à 4000 euros la séance de microgreffe, variable selon le nombre de greffons, dans un centre parfaitement adapté avec surveillance post-opératoire pour quelques heures ... par sécurité! Cette intervention est réalisée dans un cadre sécurisé (O², ECG, ...), climatisé avec vidéo peropératoire afin d’obtenir la meilleure détente.

Intervention non remboursée par la sécurité Sociale.

PLASMA & PLAQUETTES

NOUVEAUTÉ

 

Un nouveau traitement REGEN ACR est entrain d’apparaître pour les patients ayant une faible densité capillaire et/ou nécessitant une repousse plus importante. Il s’agit de la technique basée sur la bio stimulation des cellules souches endogènes et qui conduit à une stimulation de la repousse des cheveux ... SI DES BULBES SONT PRÉSENTS BIEN SUR! - (Voir aussi texte suivant)

 

Une fraction du sang du patient est prélevée puis ré-injectée après ultra-centrifugation avec ses plaquettes et le sérum qui sont TRÈS RICHE en produits stimulant la régénération tissulaire d’ou ses qualités REVITALISANTES.

 

Le protocole actuel préconise une séance d’injection (les 6 à 8 seringues de 1ml en mésothérapie profonde) puis au besoin deuxième injection 1 à 3 mois plus tard.

 

Prix autour de 150 euros la séance d’injection. Non remboursé par la SS.

Photos Docteur M. METANOMSKI

Photos Docteur M. METANOMSKI

GÉNÉRALITÉS

 

 Il existe de nombreux traitements médicaux permettant de combattre l'alopécie mais aucuns d' entre eux n' assurent d' une façon définitive la repousse du cheveu. Tout au plus permettent-il de ralentir cette chute (soins locaux préventifs, vitaminothérapie, hormonothérapie) voire de traiter l'élément causal de cette chute capillaire s' il est retrouvé (infections, médicaments, stress...). Voir aussi en fin de page le nouveau traitement P.R.P  pour la revitalisation du cuir chevelu.

   Prothèses et implants de cheveux artificiels ayant montrés leurs limites, seul un traitement chirurgical adapté assure une correction importante et définitive de la calvitie. Réduction de tonsure - extension et/ou lambeaux chirurgicaux permettront le comblement d’une calvitie majeure mais le traitement de choix de la calvitie androgénique fait le plus souvent appel à la technique des micro et mini-greffes de cheveux. Cette chirurgie est confrontée à trois problèmes : la minutie des manipulations, la durée, et la multiplicité des interventions pour obtenir des résultats satisfaisants.

wp91b7464f.png

Articles réalisés par le Docteur M. METANOMSKI

Médecine Morpho-Esthétique

wp320f0151.png
wp320f0151.png
wpe1e3cf5a.png
wp911d6714.png